Not funny

Le ZONA

Nous étions partis faire du camping cet été. A la fin des vacances, j’avais de drôles de démangeaisons entre mes omoplates. Je pensais qu’une abeille, une guêpe, un taon, une araignée, une cigale (ça pique pas ça) m’avait piquée. La douleur n’était pas exagérée mais c’était tout de même très dérangeant.

Une fois à la maison, des fourmillements sont apparues dans mon dos jusqu’à mon aisselle gauche, ensuite toute mon aisselle était insensible.

Vite chez le médecin

Après consultation : « Madame après votre eczéma purulent, votre fatigue étourdissante et vos crises de névralgies, vous faites un zona ».

-SUPER-

Le zona

Et en gros il n’y a rien à faire, des médicaments à prendre mais j’y suis allée trop tard et si tu ne consultes pas dans les 48 heures, les médocs ne servent plus à rien.

Donc patience, patience, patience sans se gratter évidement. Aujourd’hui, 5 mois après la première poussée, j’ai toujours des sensations de « chatouillis » entres les omoplates. Mon aisselle est devenue « normale » au bout de 3 mois. On ne s’en débarrasse pas aussi vite que ça, et le virus est là au fond de nous prêt à se réveiller au moindre signe de fragilité immunitaire 😉

Si ça t’intéresse, je t’invite à te documenter sur cette maladie ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.